Accueil recettes de Snack Ouvrir un Food Truck ? Le guide ultime pour se lancer en...

Ouvrir un Food Truck ? Le guide ultime pour se lancer en 2022

265
0
food truck rouge

Le concept de Food Truck gagne de plus en plus en popularité dans les grandes villes, mais aussi dans les campagnes. Très bonne alternative aux franchises et aux établissements de restaurations traditionnelles, la restauration mobile est très appréciée pour sa qualité de produits, la rapidité de ses services et son coût. Ainsi, l’ouverture d’un Food Truck en 2022 est un projet ambitieux pour ceux qui souhaitent lancer leur activité dans le domaine de la restauration. 

Quelles démarches faut-il suivre pour ouvrir un Food Truck ? Voici les informations à connaître.

Les avantages de l’ouverture d’un Food Truck

Pour les grands amateurs de restauration qui ont toujours rêvé d’ouvrir leur propre restaurant mobile, ouvrir un Food Truck semble être une très bonne idée. Voici les avantages de la création d’un Food Truck

  • Le coût : l’un des premiers privilèges de la restauration mobile, c’est que tous les coûts liés aux employés, aux matériels ou au loyer sont nettement réduits par rapport à la restauration traditionnelle.
  • La mobilité : avec votre camion ambulant, vous pouvez vous installer là où ça bouge: une fête de rue, un festival, un marché, un événement privé ou une brocante; vous pouvez profiter de toutes les occasions, et maximiser ainsi vos ventes.

La publicité à moindre coût : contrairement à la restauration traditionnelle, le Snack Truck profite de la liberté de se déplacer pour se faire connaître. Il a, ainsi, l’avantage de faire de la publicité gratuite sur la route, avec un design original, et des logos apposés sur le véhicule.

Quelles sont les étapes de l’ouverture d’un Food Truck ? 

Vous êtes proche de la réalisation de votre rêve en ouvrant votre Food Truck et vous souhaitez entamer votre activité le plus tôt possible? Mais, comment lancer un Food Truck ? On vous montre les étapes à suivre.

Étape N°1 : définir le concept

Pour vous démarquer de vos concurrents, vous devez, tout d’abord, trouver un bon concept qui s’adapte à votre personnalité et qui attire les clients. Vous devez choisir le nom de l’entreprise, la décoration du camion et l’appellation des plats que vous allez proposer.

En fait, il existe de nombreuses catégories de Food Truck : certains offrent des burgers, des sushis, une cuisine du terroir, tandis que d’autres sont spécialisés dans la préparation de vegans et d’aliments bio.

Étape N°2 : réaliser une étude de marché

Une fois votre concept établi, il est temps maintenant de faire une étude de marché. Cette étape permet de déterminer le véritable potentiel de votre Food Truck. Il s’agit d’une étude sur terrain qui consiste à établir le profil de la clientèle locale et d’anticiper ses attentes :

  • les types de plats préférés (exotique, terroir, burger, etc.)
  • les sources de motivation (la qualité des produits, le prix, le temps, etc.)
  • l’âge, le sexe et l’activité professionnelle 
  • les habitudes de consommation
  • le niveau de satisfaction

Le but de cette étude est de décider de se lancer, ou pas, dans votre projet. Elle vous permet d’optimiser les chances de réussite de votre Food Truck.

Etape N°3 : choisir le bon camion

Le camion mobile est le cœur de votre projet. Acheter un camion de Food Truck est un investissement très important, car il représente la vitrine et l’identité de votre enseigne. En fait, il existe deux solutions :

  • Acheter un véhicule d’occasion : le prix oscille entre 20 000 euros et 50 000 euros. Il faut ajouter à ce montant les coûts d’aménagement et de la mise aux normes. 
  • Acquérir un camion neuf : le coût tourne généralement autour des 100 000 euros, mais il est déjà décoré et équipé selon vos besoins, et selon le concept choisi.

Étape N°4 : rédiger le business plan

La quatrième étape consiste à convaincre votre banquier de vous accorder un crédit pour ouvrir votre Food Truck. Pour ce faire, vous devez rédiger un business plan. Il s’agit d’un fichier présentant votre projet au banquier. Ce document comprend des tableaux financiers, tels que :

  • Le bilan de financement
  • Le plan prévisionnel
  • Le budget prévu 
  • Le compte de résultat prévisionnel

A partir de ces tableaux, votre banquier pourra estimer les chances de succès de votre projet et vous faire confiance en vous accordant un prêt. Vous pouvez trouver une variété de modèles de business plan gratuits sur internet.

Étape N°5 : choisir le statut juridique

Ouvrir un Food Truck, ce n’est pas seulement définir le concept et acheter un camion mobile, c’est également se confronter à toutes les contraintes administratives et juridiques empêchant le lancement du projet, telles que le choix du statut juridique de votre enseigne.

Le choix de ce statut pour votre Snack Truck est la dernière étape avant de réaliser les démarches administratives. Mais, faites attention, vous ne devez pas prendre cette tâche à la légère. En effet, faire le mauvais choix de statut juridique pourra avoir un impact négatif sur la gestion de votre projet. 

Voici les trois statuts juridiques qui se proposent à vous :

  • La SARL (société à responsabilité limitée) : elle se compose de deux associés au minimum. L’entreprise est fondée par une personne morale. En cas de faillite, on ne peut réclamer que le montant du patrimoine de la SARL seulement. 
  • L’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) : il s’agit d’une société à responsabilité limitée avec les mêmes caractéristiques, hormis le fait qu’il n’y a qu’un seul associé.
  • L’auto-entrepreneur : le fondateur du projet dirige seul son auto-entreprise. Le capital personnel de l’entrepreneur est confondu avec son capital professionnel. Ainsi, en cas de faillite, ses biens privés peuvent être saisis.

Étape N° 6 : réaliser les procédures administratives

La première démarche administrative pour lancer un Food Truck concerne l’enregistrement de votre établissement de restauration au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). 

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) et la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) peuvent vous faciliter les formalités en transmettant vos renseignements directement au greffe du tribunal de la DIRECCTE, de l’INSEE, de commerce, etc.  Une formation pour ouvrir un Food Truck est aussi impérative avant de se lancer.

Article précédentRecette des crêpes soufflées à l’orange
Article suivantLes snacks équilibrés : une alimentation bénéfique pour les sportifs

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici